VINAIGRES MEDICINAUX – DE PUISSANTS REMEDES ANCESTRAUX

Traditionnellement, les vinaigres – ainsi que les vins – médicinaux étaient très utilisés.

Aujourd’hui on les oublie un peu – hormis les grands classiques vinaigre des 4 voleurs ou cidre de feu pour booster l’immunité.

Ils ont pourtant tant à nous offrir!

remèdes à base de plantes

Ils peuvent être utilisés en interne – et sont facile à intégrer à notre alimentation quotidienne (souvent plus facile que de boire des litres de tisanes ou plus agréables au goût que les teintures-mères)

Ils peuvent être utilisés en cure pour l’immunité ou pour une détox en douceur au printemps (voir le liens pour les recettes en bas de publication)

Ils peuvent être utilisé pour le soin de la peau/ du visage car ils préservent le PH naturel de la peau – le vinaigre de rose pour les peaux couperosées par exemple.

Ils peuvent être utilisés pour le soin des cheveux; le vinaigre apporte en lui-même douceur et brillance. Le vinaigre au romarin peut être utilisé pour revitaliser le cuir chevelu & pour éviter les pellicules par exemple.



COMMENT LES UTILISER


En interne: 1 à 2 cuillères à soupe par jour, pure (pour ceux comme moi qui adorent le goût!) ou dilué dans de l’eau (ou vinaigrette!)Pour une cure, on préconise généralement 3 semaines avec 1 pause d’une semaine, puis un autre 3 semaines si besoin

Sur la peau/cheveux: on dilue 1 part de vinaigre pour 3 part d’eau (soit 25ml pour 75ml par exemple).

Ils sont moins concentrés que les teintures-mères (mais plus n’est pas toujours mieux!) mais ils ont l’avantage d’être de bien meilleurs solvants que l’alcool pour l’extraction des minéraux. Donc un VINAIGRE AUX ORTIES & autres plantes minéralisantes est parfait pour une cure pour nourrir son organisme en profondeur.

santé holistique


RECETTE

Comme toujours, la simplicité est de mise!

On préfèrera l’utilisation de vinaigre de cidre (bio & non pasteurisé de préférence) car il a en lui-même de nombreuses propriétés.

On remplit un bocal de plantes (je préfère fraiches, mais on peut aussi utiliser des plantes sèches – dans ce cas là on remplira au 3/4 puisqu’elles vont prendre du volume une fois imbibées de vinaigre).

On coupe les plantes en petits morceaux (pas besoin d’être tout mini non plus!)On recouvre de vinaigre de cidre.

cidre de feu vinaigre immunité

Et hop! On laisse macérer 2 à 4 semaines (les vinaigres extraient de manière bien plus rapide, donc pas besoin de laisser les 6 semaines habituelles – mais on peut bien sûr!)

L’important est de bien recouvrir les plantes et qu’elles soient totalement submergées sous le vinaigre.

Il est également préférable de remplir le bocal jusqu’en haut (plus il y a d’oxygène, plus il y a de risque d’oxydation)

Si l’on utilise un couvercle en métal, il faut le recouvrir de papier cuisson ou d’un linge peu épais car le vinaigre attaque le métal.

On peut également utiliser un bouchon en plastique, qui est peut être moins écologique au 1e abord, mais évite l’oxydation & pourra être ré-utilisé de nombreuses fois, contrairement au métal qui va s’abimer avec le vinaigre à la longue.

On macère à l’obscurité, puis on filtre. Un vinaigre se conserve très bien. Jusqu’à 3 ans.

Je préfère n’utiliser qu’une plante à la fois en général pour les préparations, mais je trouve que le vinaigre se marie bien aux mélanges.

Voici quelques idées: un vinaigre détox & minéralisant de printemps dans cet article sur la santé lymphatique

Et ici la fameuse recette du vinaigre de feu. Ou vous pouvez également visionner la version vidéo si vous préférez.

Pour Suivre & Partager

Laisser un commentaire

error: